Select Your Preferred Language -- Traduire ce Site dans Votre Langue

BIENTÔT, DJIBOUTI AUSSI DIRA "NON" AU NÉPOTISME DE L’ADMINISTRATION INDIRECTE DU PRÊTE-NOM.
"LA LIBERTÉ N'EST JAMAIS ACCORDÉE DE BON GRÉ PAR L’OPPRESSEUR ; ELLE DOIT ÊTRE EXIGÉE PAR L'OPPRIMÉ." -- MLK
DJIBOUTI : REFORMONS L'OPPOSITION AFIN DE POUVOIR UN JOUR REFORMER L'ÉTAT
NOUS CONVIONS CET ÉTÉ 2014, TOUTE L'OPPOSITION À DES ÉTATS GÉNÉRAUX

14 janvier 2011

50 ANS APRÈS LES INDÉPENDANCES DE FAÇADES - L'AFRIQUE SE RELÈVE POUR UNE AUTODÉTERMINATION DÛ.

AU SUIVANT L'ALGÉRIE ET TOUS LES AUTRES RÉGIMES DES TRAITRES DE L'AFRIQUE :
La révolte a eu lieu. Près d’un mois après le début du soulèvement populaire déclenché par l’immolation d’un jeune marchand de Sidi Bouzid le 17 décembre, le président Zine El-Abidine Ben Ali a quitté le pouvoir, ce vendredi, qu’il laisse aux mains de son Premier ministre, Mohammed Ghannouchi. Selon la télévision d’État tunisienne, celui-ci assurera la présidence par intérim jusqu’à ce que des élections anticipées soient organisées. L’ancien chef de l’État a, quant à lui, quitté la Tunisie, selon une source proche du gouvernement.

http://www.france24.com/fr/20110114-ben-ali-quitte-pays-pouvoir-premier-ministre-mohammed-ghannouchi-tunisie-interim

Le désespoir allongé sur un lit à peine si on pouvait percevoir par les formes sa nature humaine.

Un homme qui a choisi de s'immoler que de contempler un monde qui n'en est plus un et ceux responsables de son geste, contemplent en essayant de forcer une certaine compassion, dans le fond on sait tous qu'ils en sont incapables.

Il a quitté sa pauvre famille dont il désirait améliorer le sort et privé la terre de sa bonté, un 5 janvier 2011.

Espérant maintenant que Ben Ali, ses sbires et sa famille qui se sont accaparés le pain de celui-ci et bien d'autres Tunisiens, porteront cette vision et seront hantés par ce sombre tableau qu'ils ont créé jusqu'à leur dernier souffle sur terre.


Il n'est plus parmi nous mais il doit se tordre de rire en sachant que sa mort n'a
pas été en vain en mettant fin à 23 ans de règne sans partage d'un despote et si son geste donne naissance à un effet domino ailleurs en débarrassant le continent de ses traitres, l'Afrique devra lui rendre les honneurs dû.
Que la tombe lui soit douce, la terre légère, les anges un réconfort et le tout puissant le préserve entre ses fidèles jusqu'au jour de la résurrection.....Amin
==========================================================================
MECANOPOLIS : La grossière manipulation médiatique veut nous faire gober l’idée que la révolte tunisienne est une révolution, ce qui est faux, car elle n’en est pas une dans la mesure où ceux qui ont mené la fronde contre le régime de Ben Ali n’ont rien de révolutionnaire et ils ne sont porteurs d’aucun projet politique alternatif susceptible d’abolir la propriété privée des moyens de production et donc le capitalisme dans leur pays qui est l’unique et le principal responsable de leurs malheurs et de leur misère. D’ailleurs, si la Tunisie est devenue aujourd’hui une zone franche notamment sous le régime de Ben Ali, c’est à cause de ses structures capitalistes héritées du passé et mises en place par les anciens colonisateurs français et maintenues par leurs agents autochtones qui ont pris leur place.
L’appellation « révolution de jasmin » pour qualifier la révolte tunisienne est donc une pure supercherie médiatique et une vraie tromperie sur le produit, la révolte tunisienne et les événements qui s’en suivirent avec la chute du régime Ben Ali sont tout sauf une révolution de couleurs.

C’est pourquoi les anciennes puissances coloniales ont tout fait pour empêcher l’arrivée au pouvoir d’hommes nouveaux décidés à couper le cordon ombilical avec leurs anciens colonisateurs, car toute atteinte au principe sacro saint de la propriété privée dans les « Etats » nouvellement indépendants était blasphématoire.

Ce n’est pas seulement contre le régime fantoche de Ben Ali que la jeunesse tunisienne aurait dû diriger sa colère mais contre le capital transnational qui est le vrai responsable de son état d’esclavage et de sa misère matérielle et intellectuelle Il faut rappeler à toutes fins utiles et contrairement aux apparences trompeuses, que ce n’est pas un régime politique ou l’Etat régime de Ben Ali qui est à l’origine du chômage des jeunes en Tunisie mais un mode de production fondé sur la propriété privée des moyens de production et sur l’accumulation du capital. L’État et le régime tunisien sont au service d’un système qui en profite mais qui contribue aussi à son maintien par la force, par l’idéologie et par l’abrutissement des masses comme dans les pays capitalistes en Europe et en Amérique du Nord.

la révolte tunisienne est un phénomène sociologique assez intéressant et elle annonce un tournant dans l’histoire moderne dans la mesure où, désormais, en cas de nouvelles révoltes, aucun pouvoir ne serait assez fort pour cacher à son opinion publique et au monde entier, les images de la barbarie et de la sauvagerie de ses forces armées et policières.  http://www.mecanopolis.org/?p=21479

1 <<< VOS COMMENTAIRES:

HOPE FOR THE BEST OF AFRICA a dit...

MECANOPOLIS : La grossière manipulation médiatique veut nous faire gober l’idée que la révolte tunisienne est une révolution, ce qui est faux, car elle n’en est pas une dans la mesure où ceux qui ont mené la fronde contre le régime de Ben Ali n’ont rien de révolutionnaire et ils ne sont porteurs d’aucun projet politique alternatif susceptible d’abolir la propriété privée des moyens de production et donc le capitalisme dans leur pays qui est l’unique et le principal responsable de leurs malheurs et de leur misère. D’ailleurs, si la Tunisie est devenue aujourd’hui une zone franche notamment sous le régime de Ben Ali, c’est à cause de ses structures capitalistes héritées du passé et mises en place par les anciens colonisateurs français et maintenues par leurs agents autochtones qui ont pris leur place.
L’appellation « révolution de jasmin » pour qualifier la révolte tunisienne est donc une pure supercherie médiatique et une vraie tromperie sur le produit, la révolte tunisienne et les événements qui s’en suivirent avec la chute du régime Ben Ali sont tout sauf une révolution de couleurs.

C’est pourquoi les anciennes puissances coloniales ont tout fait pour empêcher l’arrivée au pouvoir d’hommes nouveaux décidés à couper le cordon ombilical avec leurs anciens colonisateurs, car toute atteinte au principe sacro saint de la propriété privée dans les « Etats » nouvellement indépendants était blasphématoire.

Ce n’est pas seulement contre le régime fantoche de Ben Ali que la jeunesse tunisienne aurait dû diriger sa colère mais contre le capital transnational qui est le vrai responsable de son état d’esclavage et de sa misère matérielle et intellectuelle Il faut rappeler à toutes fins utiles et contrairement aux apparences trompeuses, que ce n’est pas un régime politique ou l’Etat régime de Ben Ali qui est à l’origine du chômage des jeunes en Tunisie mais un mode de production fondé sur la propriété privée des moyens de production et sur l’accumulation du capital. L’État et le régime tunisien sont au service d’un système qui en profite mais qui contribue aussi à son maintien par la force, par l’idéologie et par l’abrutissement des masses comme dans les pays capitalistes en Europe et en Amérique du Nord.

la révolte tunisienne est un phénomène sociologique assez intéressant et elle annonce un tournant dans l’histoire moderne dans la mesure où, désormais, en cas de nouvelles révoltes, aucun pouvoir ne serait assez fort pour cacher à son opinion publique et au monde entier, les images de la barbarie et de la sauvagerie de ses forces armées et policières.

http://www.mecanopolis.org/?p=21479

Djibouti : IOG visite ses exilés, 2 Manifestations pour lui rendre la politesse

Gouverner ; l'art de prévoir le futur d'une Nation, ne rien prévoir c'est courir à sa perte.

« ABDOURAHMANE BACHIR ; JE L'AI FABRIQUÉ DE TOUTES PIÈCES EN CROYANT BIEN FAIRE. », Dixit IOG

« SI DIEU A ACCEPTÉ QU’IL Y AIT LE DIABLE, POURQUOI REFUSERAIS-JE QU’IL Y AIT UNE OPPOSITION » - IOG

Djibouti : L’opposition politique doit prendre acte de sa propre léthargie

DJIBOUTI : EN 37ANS, ONT RIEN NOTÉ DE GROSSIER - AMNÉSIE TOTALE - INVITENT UN 3ème ET REBELOTE

DJIBOUTI : LE RÉGIME DU PRÉFET IOG, TOURNERA ENCORE SON REGARD POUR SAUVER SA TÊTE

DJIBOUTI : UNE PAIX SANS JUSTICE EST ILLUSION, UN PARDON SANS JUSTICE EST UNE BOMBE À RETARDEMENT

DJIB : UN CIRQUE MÉDIA SANS QUE LE PROXY NE DISE MOT, SUR CE QUE LUI ET SES PARRAINS NOUS RÉSERVENT

DJIBOUTI : L'ESCROQUERIE DU MACHIN USN !!!

M. GUELLEH, ÇA COUTERAIT QUOI DE FINANCER L’AVENIR DE CES FUTURS CHAMPIONS DE LA RÉPUBLIQUE ?

DJIBOUTI : L'USN ET SES OPPORTUNISTES, EXIGENT DE NOUS, QU’ON ENTRETIENNE LA MÊME VOYOUCRATIE

PREMIÈRE D'UNE NOUVELLE CHRONIQUE PAR L'IMAGE, INTITULÉE : "" C'EST QUOI ÇA GUELLEH ??? ""

ASSEMBLÉE DE PAILLE FRUIT DE L’INSUFFISANCE & COMITÉS FANTÔMES, LE MACHIN USN SE VEUT DISTRAIRE

LE PRIDE N’EST PLUS SEUL À POSER DES QUESTIONS & REMETTRE EN CAUSE LA LÉGITIMITÉ DE LA DIRECTION USN

Ahmed Youssouf à l’USN -- JOUE LE MÊME RÔLE QUE -- Hassan Omar GAQANLO à l’UMP

SIGNIFIONS EXPRESSÉMENT LE REJET DE L’AGENDA USN, CONCOCTÉ ENTRE LES MÊMES MANIPULATEURS DE L'UAD

DJIBOUTI : UMP & USN, 2 FACES DE LA MÊME MÉDAILLE, AVEC LES MÊMES VICES, ÉGOS ET AMBITIONS

DJIBOUTI : VICTIMISATION, REFUS DE L’ENGAGEMENT ET UNE EXPRESSION SECTAIRE MANIPULATRICE DES JEUNES

UN PATRIOTE INVESTIT DANS SON PEUPLE, NON HORS FRONTIÈRES, IL EST TEMPS QU'ON EN EST UN, À DJIBOUTI

DJIBOUTI : NOUS CONVIONS CET ÉTÉ 2013, TOUTE L'OPPOSITION À DES ÉTATS GÉNÉRAUX

DJIBOUTI : CITOYENS POUR LE CONSENSUS NATIONAL (CCCN) POUR UN GOUVERNEMENT DE TRANSITION RESPONSABLE

Une Source Infinie de Vidéos sur La Corne.

Loading...

Djibouti : Le Déni de Justice et la Lutte contre un autre Pirate de la FrancAfrique

MALI : STRATÉGIE INNOVÉE : PROBLÈME - RÉACTION - SOLUTION - PAYEMENT DES COÛTS

LA RECOLONISATION DU 21ème SIÈCLE - FRANCE VS CÔTE D'IVOIRE

LA RECOLONISATION DU 21ème SIÈCLE - FRANCE-OTAN VS LIBYE

Actualités et Évènements dans le Monde

Please Sign Today To Support Those for a Democracy in Djibouti - Africa

Amender une Constitution afin de rester au Pouvoir et Refuser l’Alternance c’est de la Tyrannie..
OBAMA : "Make no mistake: History is on the side of these brave Africans, not with those who use coups or change constitutions to stay in power.......... Africa doesn’t need strongmen, it needs strong institutions."
<= THE PRICE OF SILENCE & INACTION IS MUCH TOO HIGH =>
FaceBook Petition for the benefit of Amnesty International USA, if You Wish to Join Protect The Human

""Il y a un temps pour RÉFLÉCHIR, un temps pour SENSIBILISER, un temps pour ÉPILOGUER et un temps pour AGIR contre le RPP : RASSEMBLEMENT DES PILLARDS DU PEUPLE.""
Téléchargez sur SkyDrive le CONTRAT JURIDIQUE ET MORAL avec le peuple de DE DJIBOUTI, afin de rassurer la population sur les INITIATIVES qui seront mises de l'avant AU DÉPART D'IOG : FEUILLE DE ROUTE (PDF)

UNE OPPOSITION RESPONSABLE ET CRÉDIBLE.

Le parti PRIDE appelle l’opposition à assumer pleinement son rôle. Lançons l’organisation d’un Congrès qui unira nos efforts, nous donnera la crédibilité nécessaire et l’appui de la communauté internationale pour une transition exigeant non seulement le respect de la constitution mais aussi la reforme du scrutin électoral et les dispositions préalables pour en assurer la transparence avant les prochaines élections de 2011.


Le peuple veut voir une opposition responsable autour d’une table ronde ou chaque parti sera représenté par 5 membres de leur direction et d’observateurs Djiboutiens.


Chaque parti tout en gardant ses affiliations, contribuera à édifier un document fort, engageant et prometteur, ralliant la population Djiboutienne toute entière dans sa diversité, contre le ballon vide d’IOG, à la mode Ukrainienne. Le document final signé par les parties, sera soumit aux pays médiateurs choisis au Congrès et aux institutions internationales.


DE LA SAGESSE, UNE VISION ET DU COURAGE, EST-CE TROP DEMANDER?


Le rôle de ces observateurs Djiboutiens comme la préparation du congrès, sera confié à une agence spécialisée dans l’exercice de cette fonction et un comité ou une entité neutre assumera la coordination et la préparation des documents du Congrès, entre cette agence et les parties ayants exprimées leur volonté d’y participer.


Dans un souci de transparence et de tenir le peuple informé, à défaut d’être diffusés en direct sur l’internet, tous les travaux de ce congrès doivent être vidéo-enregistrés.


Par le PRIDE : Parti Républicain pour l’Innovation Démocratique et l’Écologie : PLAN D’ACTION POUR UN FRONT COMMUN.

Ce site Blogger est compatible à 100% qu'avec le navigateur Mozilla Firefox.

CONSTITUTION DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI : EN FRANÇAIS ENGLISH

Présenté à toutes les Ambassades et Consulats de France dans le monde -- Memorandum du 28 Sept 2010.pdf.