Select Your Preferred Language -- Traduire ce Site dans Votre Langue

BIENTÔT, DJIBOUTI AUSSI DIRA "NON" AU NÉPOTISME DE L’ADMINISTRATION INDIRECTE DU PRÊTE-NOM.
"LA LIBERTÉ N'EST JAMAIS ACCORDÉE DE BON GRÉ PAR L’OPPRESSEUR ; ELLE DOIT ÊTRE EXIGÉE PAR L'OPPRIMÉ." -- MLK
DJIBOUTI : REFORMONS L'OPPOSITION AFIN DE POUVOIR UN JOUR REFORMER L'ÉTAT
NOUS CONVIONS CET ÉTÉ 2014, TOUTE L'OPPOSITION À DES ÉTATS GÉNÉRAUX

16 décembre 2009

Plan d’Action pour un front commun


Approche globale de notre mouvement:
(Ce texte est sujet à modification sur propositions avant signatures des parties.)

1.     Empêcher IOG d’amender la constitution en place dans le seul but de rester au pouvoir, d’imposer son épouse à la succession ou un de ses valets qu’il jugera répondre à sa vision de la démocratie et ses critères de sélection.
2.     Exiger qu’une question référendaire soit soumise au peuple à la prochaine élection sur la modification de l’article 21 de la constitution afin que le pouvoir exécutif de chef de gouvernement soit assuré par le premier ministre.
3.     La création immédiate d’une commission électorale autonome, indépendante et temporaire dont les membres seront désignés par les collectivités des districts et de la région de la capitale mais qui seront soumis dans l’avenir au vote du peuple suite à la reforme électorale.
4.     Exiger de ce gouvernement et de la présente assemblée nationale, la réforme et l’adoption d’ici Août 2010, d’une loi électorale basée sur les circonscriptions avec une dose de proportionnelle et un processus qui donne enfin la voix au peuple Djiboutien.
5.     On demande la participation de tous les membres de l’assemblée nationale en fonction, de toute formation  politique de l’opposition à Djibouti et hors Djibouti et du peuple dans des forums de consultation nationale tenus à la maison du peuple durant ce processus de réforme électorale.
6.     Une révision des listes électorales actuelles dans un but de transparence et le respect de la loi sur la nationalité Djiboutienne et le droit de vote en application de l’article 10 de l'Accord de réforme et de concorde civile de Mai 2001. Vérifier l’exactitude et la pertinence des cartes électorales distribuées à date à Djibouti et mettre à jour sinon créer un système d’informations de bases de données électorales par districts avant la fin 2010.
7.     La supervision d’observateurs internationaux dans les 5 districts lors des prochaines élections.
8.     Réexaminer la composition et le statut du Conseil Constitutionnel avec la participation des mouvements d’oppositions Djiboutien avant la fin 2010.
9.     Nous assurer que le destin du pays serait enfin gérer par un système parlementaire d’élus(es) du peuple et NON tribales nommés par le président de la République.
10.On demande au gouvernement de rétablir l’électricité et l’eau courante sans délais.
11.Mettre un terme à la corruption, au favoritisme d’état, au contrôle et la main mise sur les medias et la liberté d’expression.
12.Un urgent ajustement des prix, en déséquilibre par rapport au revenu par habitant et le taux de chômage dépassant les 55% : Defending the Fourth World

''Un homme au pouvoir n'a qu'un seul parti à prendre, le sien qui le maintiendra au pouvoir. [J-J Richard]''

8 <<< VOS COMMENTAIRES:

Consensus-2011 a dit...

Très bonne initiative.
Je viens de voter au sondage et je reviendrai pour commenter sur les revendications.
Espérant maintenant que nos Djiboutiens (nes) vont surmonter leur dilettantisme et défaitisme et participer à cette opportunité de mettre fin à la descente en enfer de notre pays.
Encore chapeau au groupe Doléances du Peuple.

Djamila H.

Anonyme a dit...

Effectivement c'est une initiative qui nous permettra de nous unir derrière un consensus qui nous a toujours fait défaut et a plutôt servis les incompétents avec qui, on a tous été complice, on les laissant nous manipuler à leur guise et ruiner les potentiels de ce pays.
Oui je persiste et signe ce sondage, pour un consensus démocratique de tous les Djiboutiens.
Les parties qui ce disent d’une opposition, comme le parti au pouvoir d’ailleurs, dont le peuple effectivement ne connait ni le programme politique, économique et social, qui de surplus ne pourraient pas adhérer à ce minimum de toute démocratie, prouveront à ceux qui avaient encore des doutes sur leurs intentions, qu’ils n’ont rien pour ce peuple, à part une autre course au pouvoir d’individus opportuniste, égocentrique, incompétent, dépourvu de tout imagination et résigné à la continuité de cette politique du sectarisme antinomique du développement et de la solidarité sociale.

Une initiative géniale de ce groupe Doléances du Peuple de lancer ce débat surtout et ce n’est là que mon humble opinion, je doute que le dessein de ce président ne soit juste, qu’une question de succession mais plutôt de nous laisser en héritage un autre Liban ou un conflit comparable à celui de la Somali.
Un pays dont il aura vidé les comptes, fait fuir les investisseurs et initié la haine tribale.

Ce résigner à cette alternative et l’attendre sans agir serait approuver et confirmer cette théorie macabre d’IOG, qui prétend être l’acteur de notre stabilité et qu’après lui on se passera même pas le bonjour et Djibouti n’existerait plus géographiquement.

Omar Moukoula

Anonyme a dit...

Doleances du peuple djiboutien quand avez-vous été mandaté pour nous les djiboutien.
Et puis vous présumez n’est ce pas de tous ces choix à la présidentielle.
Je peux vous assurer que le vieux trop malade n’a nullement l’intention de modifier la constitution pour se représenter ni de présenter son épouse qui n’a jamais été une option et ne le sera pas dans le futur.
Je suis pour la solution de lancer la discussion et nous préparer à prendre la relève pour continuer tous ensemble à progresser vers la pleine démocratie dans la paix et la prospérité.

Liban
Liban.IOG@hotmail.com

Anonyme a dit...

Je vous l’accorde les gars, refuser un tel débat ou ignorer ce genre de projet serait d’une ignorance et d’une médiocrité sans pareille.
D’autres parts ces 12 revendications ne sont qu’une synthèse de base de ce que la grande majorité de Djiboutiens ou toute démocratie des peuples exigerait à l’ouverture des discussions avant toute négociation.
Vu que personne n’a encore donné son avis sur le sujet, je suis ravie d’être la première : Je vote OUI pour chacune de ces 12 propositions.
Comme toute charité bien ordonnée ne commence que par soi-même et qu’on n’est jamais mieux servi par autrui, rédigeons nos exigences en lettres majuscules.
Surtout n’attendez pas après ces dirigeants opportunistes de l’opposition qui ne sont ni plus ni moins que des rapaces à l’affût du pouvoir, incultes en général et responsable de prêt ou de loin de notre misère depuis l’indépendance.
Chers compatriotes c’est d’une révolution à l’Ukrainienne dont notre peuple a besoin aujourd’hui et non pas de promesses vides de substances.
LET’S KEEP THE REAL HOPE ALIVE GUYS.

Samia Dh

Anonyme a dit...

Je dirai même mieux Samia, comme les deux Dupont, t’as tout à fait raison ma sœur… :-)
Et bravo DOLÉANCES, c’est une initiative qui était dû depuis un bail, mais il n’est jamais trop tard pour corriger un mal comme une gangrène, quitte à sacrifier une jambe.
Je viens de donner mon avis au sondage au pied du BLOG et je suis POUR ces 12 revendications.

Ayan M

Anonyme a dit...

Chapeau Doléances du Peuple

Ces 3 derniers mois, depuis que j’ai commencé à vous lire à travers les courriels que vous diffusez, à chaque lecture j’étais perplexe et j’attendais impatiemment le passage à l’acte, le concret, le plat de résistance qui inciterait ma participation.
Voila c’est fait et j’ai la certitude que si on concédait ou prenait pour acquis ces 12 revendications comme les conditions sine qua non du prochain virage politique, on aura au moins arrêté la régression.
Ces dernières semaines je suivais une émission sur MSNBC, une présentatrice qui s’est fixée la mission de dénoncer certains extrémistes religieux du parti républicain des USA, qui dans leur vision de continuer à se servir de l’Afrique comme d’un laboratoire de leur folie, et leur soutien à une loi qui criminaliserait l’homosexualité en Ouganda, comme un comportement sexuel aussi dépravé soit-il, par une sentence à mort, tandis qu’en contradiction, chez eux ces mêmes homosexuels continuent à gagner plus de droit jusqu'à la reconnaissance du mariage.
Ceci à fait tellement de bruit que les partisans américains de cette lois ont obligé le président Ougandais Museveni à reculer et promettre d’y opposer son veto.
Cette histoire loin d’être une préoccupation quotidienne chez nous, montre le pouvoir des Medias quand ils s’y mettent.
Tous mes souhaits de réussite les gars, je suis à votre disposition et je viens de vous envoyer mes coordonnées aux adresses courriels du collectif.
DoleancesduPeuple@gmail.com
DoleancesduPeuple@hotmail.com
DoleancesduPeuple@live.com
DoleancesduPeuple@yahoo.com

Mahamoud D.

Anonyme a dit...

Je vais vous dire une chose et d'importance :que IOG n'a pas peur de revision de liste electoral ,il n'a pas peur d'observateur etranger,il n'a pas peur de tout ce que vous exiger /Il n'a peur que d'une chose LA RUE
J'ai assisté à plusieurs vote en tant que representant;depuis 1981 des fois pro des fois representant l'opposition : j'ai observé le mode operatoire / Il va jouer le jeu et on ne peut plus clair ; alors,reflechissez avant de se lancer / je vais vous donner un premier indice sur la nommination des membres du bureau de vote , president ,secretaire etc... depuis plusieurs elections ce sont les memes inscris au meme bureau selectionnés aupparavent avec des tests de fidelité ,deuxieme indice les cartes electorales des defunts ;expatriés ;fous , etc ils sont toujours là ...faite un petit calcul

Des Djiboutiens (nes) a dit...

Quand vous dites qu’il a peur de la RUE, c’est une vérité certes, mais ce n’est là qu’une peur commune à toute dictature et aussi une préoccupation de tout parti et gouvernement démocratiquement élu.
Pour l’instant et depuis 77, incontestablement on a vu la rue laisser IOG gérer le pays à sa guise, pas par soutien au dictateur mais, par la PEUR de l’inconnue et du manque flagrant d’espoir dans une alternative et un projet fiable pouvant éviter une dégradation incontrôlé de la situation du pays ou une guère civile suite à une instabilité.
C’est pourquoi notre collectif veut redynamiser ces partis d’opposition disparates à tenir un Congrès unissant les efforts de groupes, dans un élan de solidarité de toute l’opposition qui octroiera à nos représentants aux yeux de la RUE, la crédibilité nécessaire et l’appui de la communauté internationale, pour une transition exigeant non seulement le respect de la constitution mais aussi la reforme du scrutin électoral et les dispositions préalables pour en assurer la transparence avant les prochaines élections de 2011. La question de ces listes est soulevée à l’article 6 de ce même plan.

Doléances du Peuple

Djibouti : IOG visite ses exilés, 2 Manifestations pour lui rendre la politesse

Gouverner ; l'art de prévoir le futur d'une Nation, ne rien prévoir c'est courir à sa perte.

« ABDOURAHMANE BACHIR ; JE L'AI FABRIQUÉ DE TOUTES PIÈCES EN CROYANT BIEN FAIRE. », Dixit IOG

« SI DIEU A ACCEPTÉ QU’IL Y AIT LE DIABLE, POURQUOI REFUSERAIS-JE QU’IL Y AIT UNE OPPOSITION » - IOG

Djibouti : L’opposition politique doit prendre acte de sa propre léthargie

DJIBOUTI : EN 37ANS, ONT RIEN NOTÉ DE GROSSIER - AMNÉSIE TOTALE - INVITENT UN 3ème ET REBELOTE

DJIBOUTI : LE RÉGIME DU PRÉFET IOG, TOURNERA ENCORE SON REGARD POUR SAUVER SA TÊTE

DJIBOUTI : UNE PAIX SANS JUSTICE EST ILLUSION, UN PARDON SANS JUSTICE EST UNE BOMBE À RETARDEMENT

DJIB : UN CIRQUE MÉDIA SANS QUE LE PROXY NE DISE MOT, SUR CE QUE LUI ET SES PARRAINS NOUS RÉSERVENT

DJIBOUTI : L'ESCROQUERIE DU MACHIN USN !!!

M. GUELLEH, ÇA COUTERAIT QUOI DE FINANCER L’AVENIR DE CES FUTURS CHAMPIONS DE LA RÉPUBLIQUE ?

DJIBOUTI : L'USN ET SES OPPORTUNISTES, EXIGENT DE NOUS, QU’ON ENTRETIENNE LA MÊME VOYOUCRATIE

PREMIÈRE D'UNE NOUVELLE CHRONIQUE PAR L'IMAGE, INTITULÉE : "" C'EST QUOI ÇA GUELLEH ??? ""

ASSEMBLÉE DE PAILLE FRUIT DE L’INSUFFISANCE & COMITÉS FANTÔMES, LE MACHIN USN SE VEUT DISTRAIRE

LE PRIDE N’EST PLUS SEUL À POSER DES QUESTIONS & REMETTRE EN CAUSE LA LÉGITIMITÉ DE LA DIRECTION USN

Ahmed Youssouf à l’USN -- JOUE LE MÊME RÔLE QUE -- Hassan Omar GAQANLO à l’UMP

SIGNIFIONS EXPRESSÉMENT LE REJET DE L’AGENDA USN, CONCOCTÉ ENTRE LES MÊMES MANIPULATEURS DE L'UAD

DJIBOUTI : UMP & USN, 2 FACES DE LA MÊME MÉDAILLE, AVEC LES MÊMES VICES, ÉGOS ET AMBITIONS

DJIBOUTI : VICTIMISATION, REFUS DE L’ENGAGEMENT ET UNE EXPRESSION SECTAIRE MANIPULATRICE DES JEUNES

UN PATRIOTE INVESTIT DANS SON PEUPLE, NON HORS FRONTIÈRES, IL EST TEMPS QU'ON EN EST UN, À DJIBOUTI

DJIBOUTI : NOUS CONVIONS CET ÉTÉ 2013, TOUTE L'OPPOSITION À DES ÉTATS GÉNÉRAUX

DJIBOUTI : CITOYENS POUR LE CONSENSUS NATIONAL (CCCN) POUR UN GOUVERNEMENT DE TRANSITION RESPONSABLE

Une Source Infinie de Vidéos sur La Corne.

Loading...

Djibouti : Le Déni de Justice et la Lutte contre un autre Pirate de la FrancAfrique

MALI : STRATÉGIE INNOVÉE : PROBLÈME - RÉACTION - SOLUTION - PAYEMENT DES COÛTS

LA RECOLONISATION DU 21ème SIÈCLE - FRANCE VS CÔTE D'IVOIRE

LA RECOLONISATION DU 21ème SIÈCLE - FRANCE-OTAN VS LIBYE

Actualités et Évènements dans le Monde

Please Sign Today To Support Those for a Democracy in Djibouti - Africa

Amender une Constitution afin de rester au Pouvoir et Refuser l’Alternance c’est de la Tyrannie..
OBAMA : "Make no mistake: History is on the side of these brave Africans, not with those who use coups or change constitutions to stay in power.......... Africa doesn’t need strongmen, it needs strong institutions."
<= THE PRICE OF SILENCE & INACTION IS MUCH TOO HIGH =>
FaceBook Petition for the benefit of Amnesty International USA, if You Wish to Join Protect The Human

""Il y a un temps pour RÉFLÉCHIR, un temps pour SENSIBILISER, un temps pour ÉPILOGUER et un temps pour AGIR contre le RPP : RASSEMBLEMENT DES PILLARDS DU PEUPLE.""
Téléchargez sur SkyDrive le CONTRAT JURIDIQUE ET MORAL avec le peuple de DE DJIBOUTI, afin de rassurer la population sur les INITIATIVES qui seront mises de l'avant AU DÉPART D'IOG : FEUILLE DE ROUTE (PDF)

UNE OPPOSITION RESPONSABLE ET CRÉDIBLE.

Le parti PRIDE appelle l’opposition à assumer pleinement son rôle. Lançons l’organisation d’un Congrès qui unira nos efforts, nous donnera la crédibilité nécessaire et l’appui de la communauté internationale pour une transition exigeant non seulement le respect de la constitution mais aussi la reforme du scrutin électoral et les dispositions préalables pour en assurer la transparence avant les prochaines élections de 2011.


Le peuple veut voir une opposition responsable autour d’une table ronde ou chaque parti sera représenté par 5 membres de leur direction et d’observateurs Djiboutiens.


Chaque parti tout en gardant ses affiliations, contribuera à édifier un document fort, engageant et prometteur, ralliant la population Djiboutienne toute entière dans sa diversité, contre le ballon vide d’IOG, à la mode Ukrainienne. Le document final signé par les parties, sera soumit aux pays médiateurs choisis au Congrès et aux institutions internationales.


DE LA SAGESSE, UNE VISION ET DU COURAGE, EST-CE TROP DEMANDER?


Le rôle de ces observateurs Djiboutiens comme la préparation du congrès, sera confié à une agence spécialisée dans l’exercice de cette fonction et un comité ou une entité neutre assumera la coordination et la préparation des documents du Congrès, entre cette agence et les parties ayants exprimées leur volonté d’y participer.


Dans un souci de transparence et de tenir le peuple informé, à défaut d’être diffusés en direct sur l’internet, tous les travaux de ce congrès doivent être vidéo-enregistrés.


Par le PRIDE : Parti Républicain pour l’Innovation Démocratique et l’Écologie : PLAN D’ACTION POUR UN FRONT COMMUN.

Ce site Blogger est compatible à 100% qu'avec le navigateur Mozilla Firefox.

CONSTITUTION DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI : EN FRANÇAIS ENGLISH

Présenté à toutes les Ambassades et Consulats de France dans le monde -- Memorandum du 28 Sept 2010.pdf.