Select Your Preferred Language -- Traduire ce Site dans Votre Langue

BIENTÔT, DJIBOUTI AUSSI DIRA "NON" AU NÉPOTISME DE L’ADMINISTRATION INDIRECTE DU PRÊTE-NOM.
"LA LIBERTÉ N'EST JAMAIS ACCORDÉE DE BON GRÉ PAR L’OPPRESSEUR ; ELLE DOIT ÊTRE EXIGÉE PAR L'OPPRIMÉ." -- MLK
DJIBOUTI : REFORMONS L'OPPOSITION AFIN DE POUVOIR UN JOUR REFORMER L'ÉTAT
NOUS CONVIONS CET ÉTÉ 2014, TOUTE L'OPPOSITION À DES ÉTATS GÉNÉRAUX

26 décembre 2009

Sanctions du Conseil de Sécurité à l’encontre de l’Érythrée, 17/Dec/09.


Enfin une résolution avec des dents.
Souhaitant maintenant que sa mise en œuvre sur le terrain puisse ramener le président Érythréen sur la planète terre.
A.    Suite aux refus catégoriques de l’Érythrée par la présentation, entre autres comportements arrogants et mystificateurs des institutions médiatrice internationale, d’une lettre datée du 19 mai 2009, adressée au Président du Conseil de Sécurité par le représentant de l’Érythrée à l’ONU, rejetant le retrait des forces Érythréenne du territoire Djiboutien et le retour au statu quo ante, selon la résolution 1862 de janvier 2009 du Conseil de Sécurité et accepté de participer à des négociations diplomatique sur le différent frontalier.
B.     Son refus de se conformer à la résolution  1853 (2008) en continuant de fournir un appui politique, financier et logistiques à des groupes armés s’employant à saper l’effort de paix et de réconciliation en Somalie, et supportant la violence et le désordre civil à Djibouti, compromettant ainsi la stabilité de la région toute entière.
Le Conseil de sécurité réaffirme dans sa résolution 1907 du 17 décembre 2009 intitulé ‘’Paix et Sécurité en Afrique’’ par 13 voix pour, une abstention de la Chine et une contre de la Lybie, le respect de la Souveraineté, l’intégrité territoriale ainsi que l’indépendance politique et l’unité de la République de Djibouti et de la Somalie en imposant une série de sanctions sur l’Érythrée dont entre autres : (Voir Vidéo Résolution du Conseil de Sécurité sur l’Érythrée en FrançaisSecurity Council Resolution on Eretria)
1.     Gèle des avoirs Érythréen et ressources économiques à l’étranger.
2.     Embargo sur les armes importées ou exportées par l’Érythrée par une inspection de tout leur trafic air-mer entre la Somalie et l’Érythrée.
3.     Restrictions sur les déplacements et les voyages des politiciens, responsables militaires, entités gouvernementales et paraétatiques et privés contrevenants aux différentes dispositions du Conseil de Sécurité.….etc
Format PDF du texte de la Resolution en ligne.
PDF Format of the Resolution on the net.
Doléances du Peuple Djiboutien.

7 <<< VOS COMMENTAIRES:

Abou-Amin a dit...

On novembre 2009, ce président poussé comme à son habitude par son instinct primitif de la guérilla dans lequel il est toujours cloisonné après 16 ans d’indépendance et fait de son pays et de son peuple des parias aux bans des accusés, déclarait effrontément l’absurdité suivante :

‘’By Jeremy Clarke
ASMARA, Nov 26 (Reuters) - Eritrean President Isaias Afwerki said the international community would regret moves to impose sanctions on the country.’’

Après la guerre du Yémen et ces 10000 morts, son soutien actif à déstabiliser la Somalie, l’invasion d’une partie du territoire Djiboutien et la mobilisation du gros de ses troupes à la frontière Éthiopienne risquant à tout moment une reprise des hostilités, voici maintenant des sanctions de l’organe exécutif des Nations-Unies.

Quelle sera la décision de ce vaillant peuple Érythréen, remarquable par leur culture, leur bonté et leur hospitalité?
Va-t-il laisser cet homme les enfoncer encore plus dans leur misère avec ces nouvelles sanctions, ou vont-ils quasiment le suivre dans sa folie guerrière?

Là sont les questions et personne d’autres que les Érythréens eux-mêmes ne pourraient y répondre.

Bourhan B.

AllAfrica a dit...

The Nation (Nairobi)
Eritrea:Opposition Launches Satellite TV Against President Afewerki

Addis Ababa — Eleven Eritrean opposition activists in exile have launched a television broadcast against Eritrea's President Isayas Afewerki.

The group's spokesman, Mr Mengisteab Asmerom, told the Nation in the Ethiopian capital, Addis Ababa, that the new programme, broadcast in Arabic and Tigrigna, is part of a wider struggle against the the Afewerki regime.

The programme is broadcast to Eritrea, East Africa and the Middle East.

"The aim of the programme is to expose the increasingly dictatorial Eritrean regime to Eritrean both at home and in exile," Mr Mengisteab said.

"We had no choice but to broadcast via satellite since we want to reach the greatest audience possible in the country through different technologies," he said. "We are broadcasting the programme from a neighbouring country I don't want to disclose which one," Mr Mengisteab said.

Mr Mengisteab said his group plans to hold an all inclusive conference in March to form an opposition government in exile and also intensify the fight against the Afewerki regime.

He refused to comment on Ethiopia's support for the Eritrean opposition, but acknowledged that his group and the Ethiopian government have "mutual interests".

Konye Obaji Ori a dit...

Eritreans back UN sanctions as leaders blame Ethiopia.

Friday 25 December 2009

According to local polls, most Eritreans support the United Nations sanctions imposed on Eritrea under the ’repressive’ government of President Isaias Afwerki. Eritrea has repeatedly been accused of destabilizing the Horn of Africa since it gained independence from Ethiopia in 1993 after a 30-year guerrilla war.

According to a non-scientific poll conducted by awate.com, 51.4% of the polled Eritreans said they supported the entire sanctions package, 7.1% said they supported part of the sanction, and 39.5% said they did not support the sanctions at all.

DMLEK - Movement Chairman a dit...

Sanctions said vital to shorten life of Eritrean regime
Monday, 28 December 2009

Mekelle, December 28 (WIC) - The Democratic Movement for the Liberation of the Eritrean Kunama (DMLEK) said the sanctions imposed on Eritrea by the UN Security Council have created conducive situation to shorten the life of the Eritrean regime.

Movement Chairman, Qernelious Osman, told WIC that the sanctions have opened the door for the Eritrean people and opposition groups to intensify the fight against the dictatorial Isayas government. He said the sanctions have also helped Eritreans to unite and strengthen their struggle in order to bring about democratic order in the country.

Eritrean opposition groups discuss preparations for unity conference. a dit...

December 26, 2009 (ADDIS ABABA)
Three Eritrean opposition groups held a two day meeting in the Ethiopian capital to discuss preparations for a unity conference they plan to organize in order to establish a new political structure.

The 22-23 December meeting was attended by leading officials from the Eritrean People’s Movement (EPM), the Eritrean Democratic Party (EDP), and the Eritrean People’s Party, reported the opposition Nharnet website on Friday.

Mr. Adhanom Gebremariam, a member of the joint committee of the three merging opposition forces hailed the efforts exerted in order to achieve the merger, stressing that unity is not a final objective in itself but a "positive development that can transform the struggle into a new stage and help us reach the goal of turning around the horrible situation in our country and save our people."

The participants pointed out the need to establish a strong and viable political party and discussed its role saying it should strengthen the Eritrean Democratic Alliance, a large umbrella for the opposition parties.

Reactions to the Eritrea Sanctions - Reported by Michael Abraha a dit...

Sanctions are as hard to impose as they are to receive them. The UN often agonizes before punishing one of its own members even when it is a deserving regime like Eritrea. There were endless talks about sanctions and mere threats thereof for a few years now in the unlikely hope that the Asmara regime would come to its senses where it did not have any.
Its direct involvement in war torn Somalia and reckless encroachment into Djibouti demanded punitive action.
The regime’s notorious leaders will now have no additional arms to play with, their travels abroad will be banned or restricted and their bank accounts are to be frozen. This disgrace is enough to convince some of the most loyal supporters to lose faith in their inept leaders.
But one should not be surprised if some diehards try to organize anti-sanction protest marches in some US cities availing themselves of the constitutional right to demonstrate. Such a move would no doubt be supported by ‘absent’ landlords and owners of land plots snatched from impoverished and hungry peasants around urban centers and in rural areas.
These are not comprehensive sanctions and do not include the economy or trade. They are rigorous targeted measures which are strong enough to persuade investors and miners such as Canada’s Nevsun that it doesn’t pay to deal with an inept, ruthless regime that tortures and imprisons citizens without due process of law and has the potential to engulf the country in a civil war and has the propensity to initiate another war with its neighbors.
The tenacious and heroic Eritrean people will survive the sanctions but the regime may not. Much will now depend on how the vast civic and political opposition uses the UN measures which are bound to make the Asmara regime weak and vulnerable.

Eritrean football team claim asylum in Kenya a dit...

Eritrea football team 'absconds' in Kenya.
Monday, 14 December 2009 19:16 BBC

Officials have launched a search for Eritrea's national football team after the players reportedly failed to return home following a tournament in Kenya.

The Eritreans were knocked out of the Cecafa competition for East and Central African nations last week.

But when the team plane landed back home, it was reportedly only carrying the coach and an official.

The government, which is frequently accused of repression, denies any players are missing.

But the country's football federation confirmed to Cecafa head Nicholas Musonye that the players had not returned.

Djibouti : IOG visite ses exilés, 2 Manifestations pour lui rendre la politesse

Gouverner ; l'art de prévoir le futur d'une Nation, ne rien prévoir c'est courir à sa perte.

« ABDOURAHMANE BACHIR ; JE L'AI FABRIQUÉ DE TOUTES PIÈCES EN CROYANT BIEN FAIRE. », Dixit IOG

« SI DIEU A ACCEPTÉ QU’IL Y AIT LE DIABLE, POURQUOI REFUSERAIS-JE QU’IL Y AIT UNE OPPOSITION » - IOG

Djibouti : L’opposition politique doit prendre acte de sa propre léthargie

DJIBOUTI : EN 37ANS, ONT RIEN NOTÉ DE GROSSIER - AMNÉSIE TOTALE - INVITENT UN 3ème ET REBELOTE

DJIBOUTI : LE RÉGIME DU PRÉFET IOG, TOURNERA ENCORE SON REGARD POUR SAUVER SA TÊTE

DJIBOUTI : UNE PAIX SANS JUSTICE EST ILLUSION, UN PARDON SANS JUSTICE EST UNE BOMBE À RETARDEMENT

DJIB : UN CIRQUE MÉDIA SANS QUE LE PROXY NE DISE MOT, SUR CE QUE LUI ET SES PARRAINS NOUS RÉSERVENT

DJIBOUTI : L'ESCROQUERIE DU MACHIN USN !!!

M. GUELLEH, ÇA COUTERAIT QUOI DE FINANCER L’AVENIR DE CES FUTURS CHAMPIONS DE LA RÉPUBLIQUE ?

DJIBOUTI : L'USN ET SES OPPORTUNISTES, EXIGENT DE NOUS, QU’ON ENTRETIENNE LA MÊME VOYOUCRATIE

PREMIÈRE D'UNE NOUVELLE CHRONIQUE PAR L'IMAGE, INTITULÉE : "" C'EST QUOI ÇA GUELLEH ??? ""

ASSEMBLÉE DE PAILLE FRUIT DE L’INSUFFISANCE & COMITÉS FANTÔMES, LE MACHIN USN SE VEUT DISTRAIRE

LE PRIDE N’EST PLUS SEUL À POSER DES QUESTIONS & REMETTRE EN CAUSE LA LÉGITIMITÉ DE LA DIRECTION USN

Ahmed Youssouf à l’USN -- JOUE LE MÊME RÔLE QUE -- Hassan Omar GAQANLO à l’UMP

SIGNIFIONS EXPRESSÉMENT LE REJET DE L’AGENDA USN, CONCOCTÉ ENTRE LES MÊMES MANIPULATEURS DE L'UAD

DJIBOUTI : UMP & USN, 2 FACES DE LA MÊME MÉDAILLE, AVEC LES MÊMES VICES, ÉGOS ET AMBITIONS

DJIBOUTI : VICTIMISATION, REFUS DE L’ENGAGEMENT ET UNE EXPRESSION SECTAIRE MANIPULATRICE DES JEUNES

UN PATRIOTE INVESTIT DANS SON PEUPLE, NON HORS FRONTIÈRES, IL EST TEMPS QU'ON EN EST UN, À DJIBOUTI

DJIBOUTI : NOUS CONVIONS CET ÉTÉ 2013, TOUTE L'OPPOSITION À DES ÉTATS GÉNÉRAUX

DJIBOUTI : CITOYENS POUR LE CONSENSUS NATIONAL (CCCN) POUR UN GOUVERNEMENT DE TRANSITION RESPONSABLE

Une Source Infinie de Vidéos sur La Corne.

Loading...

Djibouti : Le Déni de Justice et la Lutte contre un autre Pirate de la FrancAfrique

MALI : STRATÉGIE INNOVÉE : PROBLÈME - RÉACTION - SOLUTION - PAYEMENT DES COÛTS

LA RECOLONISATION DU 21ème SIÈCLE - FRANCE VS CÔTE D'IVOIRE

LA RECOLONISATION DU 21ème SIÈCLE - FRANCE-OTAN VS LIBYE

Actualités et Évènements dans le Monde

Please Sign Today To Support Those for a Democracy in Djibouti - Africa

Amender une Constitution afin de rester au Pouvoir et Refuser l’Alternance c’est de la Tyrannie..
OBAMA : "Make no mistake: History is on the side of these brave Africans, not with those who use coups or change constitutions to stay in power.......... Africa doesn’t need strongmen, it needs strong institutions."
<= THE PRICE OF SILENCE & INACTION IS MUCH TOO HIGH =>
FaceBook Petition for the benefit of Amnesty International USA, if You Wish to Join Protect The Human

""Il y a un temps pour RÉFLÉCHIR, un temps pour SENSIBILISER, un temps pour ÉPILOGUER et un temps pour AGIR contre le RPP : RASSEMBLEMENT DES PILLARDS DU PEUPLE.""
Téléchargez sur SkyDrive le CONTRAT JURIDIQUE ET MORAL avec le peuple de DE DJIBOUTI, afin de rassurer la population sur les INITIATIVES qui seront mises de l'avant AU DÉPART D'IOG : FEUILLE DE ROUTE (PDF)

UNE OPPOSITION RESPONSABLE ET CRÉDIBLE.

Le parti PRIDE appelle l’opposition à assumer pleinement son rôle. Lançons l’organisation d’un Congrès qui unira nos efforts, nous donnera la crédibilité nécessaire et l’appui de la communauté internationale pour une transition exigeant non seulement le respect de la constitution mais aussi la reforme du scrutin électoral et les dispositions préalables pour en assurer la transparence avant les prochaines élections de 2011.


Le peuple veut voir une opposition responsable autour d’une table ronde ou chaque parti sera représenté par 5 membres de leur direction et d’observateurs Djiboutiens.


Chaque parti tout en gardant ses affiliations, contribuera à édifier un document fort, engageant et prometteur, ralliant la population Djiboutienne toute entière dans sa diversité, contre le ballon vide d’IOG, à la mode Ukrainienne. Le document final signé par les parties, sera soumit aux pays médiateurs choisis au Congrès et aux institutions internationales.


DE LA SAGESSE, UNE VISION ET DU COURAGE, EST-CE TROP DEMANDER?


Le rôle de ces observateurs Djiboutiens comme la préparation du congrès, sera confié à une agence spécialisée dans l’exercice de cette fonction et un comité ou une entité neutre assumera la coordination et la préparation des documents du Congrès, entre cette agence et les parties ayants exprimées leur volonté d’y participer.


Dans un souci de transparence et de tenir le peuple informé, à défaut d’être diffusés en direct sur l’internet, tous les travaux de ce congrès doivent être vidéo-enregistrés.


Par le PRIDE : Parti Républicain pour l’Innovation Démocratique et l’Écologie : PLAN D’ACTION POUR UN FRONT COMMUN.

Ce site Blogger est compatible à 100% qu'avec le navigateur Mozilla Firefox.

CONSTITUTION DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI : EN FRANÇAIS ENGLISH

Présenté à toutes les Ambassades et Consulats de France dans le monde -- Memorandum du 28 Sept 2010.pdf.